Comment traverser la route au Vietnam?

Une des premières choses que l’on entend des personnes qui ont séjourné au moins une fois au Vietnam est que le trafique est dense et dangereux. Car ici, les passages piétons ne sont majoritairement que peintures sur goudron, et ce n’est pas parce que vous attendez au bon endroit que quelqu’un vous laissera passer. Alors pour toute personne souhaitant visiter le pays, voici un conseil si d’aventure vous deviez traverser une route:

Ne réfléchissez pas et foncez.

Tout est dans l’esprit. Les automobilistes vietnamiens ont l’habitude et ne vous renverseront pas, du moins tant que vous ne vous jetez pas (sciemment ou non) sous leurs roues. Mais si vous ne faites pas le premier pas et attendez que l’on s’arrête pour vous laisser passer, vous ne passerez jamais. C’est un véritable slalom qui s’engage alors entre piétons et cyclistes et automobilistes.

S’il faut effectivement se lancer, il ne suffit pas de tracer droit sans faire attention non plus. Certaines règles tacites sont effectivement à respecter lorsque vous traversez et ce pour la sécurité de tout à chacun. Il faut rester alerte, guetter le bon moment pour traverser et rester concentrer. Il faut savoir adapter sa vitesse, qui ne doit être ni trop lente, ni trop pressée, et avancer de façon constante. Surtout ne pas prendre peur et rester immobile au milieu de la route ! Vous aurez le temps de compter le nombre de fois où vous avez failli y rester plus tard! Pour le moment vous avez un objectif, et c’est d’atteindre le trottoir d’en face.

Aussi pour votre sécurité, essayez de ne traverser qu’en présence de motos et cyclistes, et évitez de traverser lorsqu’un bus ou une voiture s’avance vers vous. Les vélos et motos sont plus faciles à contrôler et il est alors plus simple pour les vietnamiens de vous contourner, tout comme il vous est plus simple d’adapter votre allure. Aussi illogique cela puisse paraître, il vaut mieux traverser devant une armée de motos qu’un bus.

Enfin, dernier conseil pour la route : ne vous contentez pas de rester alerte uniquement lorsque vous traversez une route, et faites attention aux klaxons ! Ici les vietnamiens klaxonnent rarement pour signifier un mécontentement, mais pour indiquer leur présence au cas où vous ne les auriez pas vu. Aussi certains roulent sur les trottoirs ou a contresens, et il vous arrivera d’ailleurs sans doute de devoir longer le trottoir à pieds tant ce dernier est encombré !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s