Chùa Hương – la pagode des parfums

La Pagode des parfums se situe à environ 70 km de la capitale. Il y est donc assez long de s’y rendre, mais dans ce cas, le déplacement vaut-il réellement le coup ?

Présentation générale

Chùa Hương est un complexe de différents temples et pagodes situé dans un site montagneux. La plupart d’entre eux font d’ailleurs corps avec la roche, notamment la cave de Hương Tich qui comme son nom l’indique est située au fond d’une grotte. On y accède en bateau métallique et il est d’ailleurs conseillé d’emporter un chapeau si il fait beau, pour éviter de brûler au soleil dans l’embarcation, si cette dernière ne dispose pas de moyens de protection.

En arrivant sur Den Trinh
En arrivant sur Den Trinh.

La visite commence généralement par le temple de Den Trinh où les fidèles sont amenés à se “présenter” avant d’effectuer le reste de la traversée. Ils prient aux 3 différents autels, puis écrivent leurs souhaits sur un papier qu’ils brûlent à l’arrière du temple dans un âtre prévu à cet effet avant de continuer la traversée le long des rizières.

den-trinh-la-cheminc3a9e-dans-laquelle-les-fidc3a8les-brc3bblent-leurs-souhaits.jpg
Den Trinh – l’âtre dans laquelle les fidèles brûlent leurs « souhaits ».

 

Une fois la traversée de 4 km par voie maritime achevée, vous devrez alors entamer les 4 km de marche pour atteindre la grotte au sommet du mont Hương Tich, où se situe Chùa Trong, le temple intérieur. Si la marche est fastidieuse et demande un certain niveau physique, vous avez aussi la possibilité de prendre le téléphérique pour vous y rendre, qui se trouve seulement à 2 km de l’entrée. Il est quand même conseillé de descendre à pieds, ça vous donnera l’occasion de visiter les nombreux petits temples et pagodes disséminés le long du chemin, tel que Thien Tru ( pagode du chemin du ciel) ou Chùa Giải Oan (pagode du purgatoire).

la pagode de Thien Tru et ses deux gardes
La pagode de Thien Tru.

Arrivé tout en haut, il vous faudra cette fois-ci descendre une centaine de marches pour arriver jusqu’à la grotte de Hương Tich.

A la sortie de Hương Tich
A la sortie de Hương Tich.

La pagode accueil de nombreux visiteurs tout au long de l’année, que ce soit des fidèles en pèlerinage, de simples visiteurs locaux ou des touristes étrangers. Vous pourrez même voir des jeunes pratiquer des arts martiaux à la pagode de Thien Tru !

Les pèlerins récitants des textes religieux à voix haute
Les pèlerins récitants des textes religieux à voix haute – Hương Tich.

Maintenant, pour répondre à la question initiale, la réponse est partagée.

Non, cela ne vaut pas vraiment le coup. Le monde constant risque de vous donner plus le tournis qu’autre chose, et vous gâchera sans doute la magie que peut procurer la visite d’un endroit aussi peu commun qu’est la cave de Hương Tich. De plus, l’endroit supposé apporter spiritualité est envahi par des magasins de tout côté, vendant tout et n’importe quoi, ce qui amplifie le brouhaha de la foule. Et c’est sans parler ceux qui mettent la musique à fond en branchant des amplis, et on ne parle pas de musique relaxante, mais d’EDM, par exemple.

Un peu de bouddhisme pour beaucoup de capitalisme
Un peu de bouddhisme pour beaucoup de capitalisme.

Cependant, ne pas s’y risquer, c’est rater l’occasion de visiter un site unique, perdu en pleine nature au milieu de l’eau et des montagnes. C’est manquer les odeurs florales qui malgré la foule subsistent et vous envahissent lorsque vous arrivez en haut des escaliers qui mènent à la cave. C’est manquer aussi les chants des fidèles qui font écho au fond de la cave, arrivant à percer le bruit incessant des bavardages des visiteurs.

la pagode Thien Tru, entrée à gauche
Pagode Thien Tru.

Informations pratiques

Pour éviter la foule, allez-y de préférence en semaine de 11 à 14h, en sachant que le déplacement entre Hanoï et Ben Duc prend environ 2h, et qu’il faut compter 1h de plus pour la traversée en bateau. Tôt le matin il y a effectivement rarement des étrangers, par contre il y a foule de locaux qui viennent prier ou juste visiter les lieux.

Des centaines de barques en métal pour Chùa Hương
Des bateaux à perte de vue!

Bien sûr, le complexe de la pagode des parfums est un ensemble d ‘établissements bouddhistes. Les hommes doivent donc rester habillés et les femmes doivent avoir leurs épaules et jambes cachées !

Pour prendre le périphérique, c'est par là !
Pour prendre le périphérique, c’est par là!

En matière de prix, en tout j’en ai eu pour 320 000 VND, en sachant que je dispose d’une carte de bus, que j’ai bénéficié des prix fixés pour les locaux et que j’ai payer pour un aller-retour avec le téléférique et la navette. L’aller retour en bus 103 vous coûtera 18 000VND. Les prix pour les étrangers sont plus chers d’au moins 20 000VND. Et bien sûr, c’est sans compter les possibles achats sur place. Partez avec 600 000 VND pour être au large, on ne sait jamais.

Début avril 2018, il n’y a que le bus 103 qui vous amènera à bon port; son terminal! Une navette est disponible pour aller jusqu’à l’embarcadère. Elle coûte 15 000 VND pour un aller, 30 000 VND l’aller-retour donc.

Si vous avez peur de vous perdre, un plan est présent sur place, en face de l’entrée avec les guichets.

Première étape, le guichet
Le guichet avant d’entamer la montée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s